Mesures in-situ des gaz atmosphériques et des aérosols au Pic du Midi

A 2875 m d’altitude, sur un sommet situé bien en avant de la chaîne principale des Pyrénées et dominant la plaine française, la plateforme scientifique du Pic du Midi accueille un ensemble d’instruments de mesure de la composition atmosphérique in-situ. La station appartient ainsi à plusieurs réseaux thématiques de mesure physico-chimique :

Certaines des données recueillies alimentent les bases de données internationales des programmes EMEP et GAW.

Par la configuration du terrain, l’altitude du site et son exposition aux vents d’ouest dominants, les masses d’air échantillonnées sont souvent représentatives du flux océanique entrant sur l’Europe du sud, avec peu d’interférence de source locales de pollution. Dans le cadre du projet européen GEOMon, une étude objective de caractérisation de sites a en effet classifié le Pic du Midi dans la catégorie des sites européens les plus représentatifs de la composition de fond de la troposphère à grande échelle (Henne et al., Atmos. Chem. Phys., 3561-3581,2010)

PNG

Le Pic du Midi a en outre fait l’objet de campagnes (PIC-2005, PIC-2010) dédiées à la représentativité des mesures faites au Pic du Midi, compte-tenu des circulations à méso- et sub-méso-échelles en lien avec le relief, et des échanges plaine-montagne (Gheusi et al, Atmos. Res., 101, 640-665, 2011).