T4 - Electricité

Electricité atmosphérique

D’abord orientée vers l’étude des éclairs, la recherche en électricité atmosphérique menée à la P2OA est depuis une quinzaine d’année plus particulièrement tournée vers la caractérisation des TLE (Transient Luminous Events – décharges d’altitude se produisant entre le sommet des nuages d’orage et l’ionosphère) et des conditions de leur déclenchement. Chacun des sites P2OA est équipé d’une station d’observation à distance de ces décharges, notamment de caméras ultra-sensibles pilotables à distance. Ces observations s’inscrivent dans le cadre du projet H2020 SAINT, et des préparations aux projets spatiaux TARANIS et ASIM. Les études actuelles mettent l’accent sur des phénomènes spécifiques (dancing sprites), ou alors sur une approche statistique afin d’établir des relations et des caractéristiques récurrentes.

Faits marquants (2015-2019)

  • Caractérisation des types d’éclairs favorisant l’émission de sprites1, en exploitant les observations du Pic du Midi pendant Hymex (2012), couplées à celles d’un réseau d’autres caméras (triangulation), ainsi qu’un réseau LMA de suivi 4D de propagation des éclairs (Soula et al., 2015).
  • Etude spécifique de « dancing sprites » (Soula et al., 2017).